EPECTASE : Série « Le propriétaire » #01

Propriétaire #01

L’été 2014 est particulièrement fécond pour EPECTASE : la série « Le propriétaire », dont nous dévoilerons chaque jour un épisode, compte désormais 10 clichés.

EPECTASE y met en scène la classe moyenne, celle des banlieues pavillonnaires, du barbecue dominical, des pelouses bien tondues, des outils étincelants. Il représente avec une indulgente ironie le propriétaire qui pose devant sa maison, tient fièrement son outil, arbore ces attributs de classe dans des postures surjouées et comme déshumanisées. Derrière cette figure du propriétaire enserré dans un cadre étriqué et structuré se devine également la référence au super-héros. Comme un espoir de dépasser sa condition, condition sociale, condition humaine… Le super-héros est un outil de divertissement, d’oubli, de fantasme. Avec ce propriétaire, EPECTASE s’intéresse également au genre. Se jouant de la traditionnelle  représentation d’un corps féminin instrumentalisé en vue d’éveiller le désir masculin (tel qu’on le voit notamment dans les calendriers Stihl ou Pirelli), le corps masculin, sans être un corps « parfait », devient lui aussi publicitaire, mélange et inverse les codes, sur fond de distance humoristique.

%d blogueurs aiment cette page :